Préparer un entretien professionnel

Préparer un entretien professionnel est un exercice nécessaire d’une entreprise. Si l’entretien professionnel obligatoire revêt un caractère de solennité, il faut tout de même savoir que les entreprises sont libres d’utiliser un modèle d’entretien professionnel selon leur choix, leurs techniques d’approche, du type d’organisation ou de la façon dont elle gère ses ressources humaines. Une fois préparées, les organisations sont tout aussi libres quant à la méthode qu’elles vont utiliser pour réaliser ces entretiens. Pour de meilleurs résultats tant pour l’employeur que pour le salarié, il est tout de même recommandé de s’y préparer.

Comment préparer un entretien professionnel, cas du manager ?

Il est tout d’abord important que le manager fasse une stricte différence entre l’entretien d’embauche et l’entretien professionnel. Il doit ensuite connaître les dispositions prévues en matière de formation en général et de formation professionnelle en particulier devant meubler tout le parcours professionnel d’un salarié. Il est important que l’employeur se prescrive comme attitude l’écoute de son collaborateur, en le laissant s’exprimer sur les différents aspects des questions.

C’est de ces explications que donnera ce dernier que dépendront les solutions qui seront envisagées. L’entreprise doit ensuite pouvoir combiner avec les objectifs individuels du collaborateur et ses besoins professionnels en vue d’accompagner le salarié dans son profil de carrière et de trouver un équilibre avec la performance de l‘entreprise.

Le représentant de l’organisation en charge de conduire un tel entretien doit être au fait des choix de la direction dans le sens du développement des compétences. C’est compte tenu de cela qu’il pourra évaluer la faisabilité des projets des collaborateurs et se positionner davantage comme un bon manager.

Un entretien individuel gage d’espoir pour le salarié

Le salarié est soumis à une série d’entretiens professionnels dans l’organisation qui l’emploie, il peut s’agir d’un entretien annuel d’évaluation, mais l’entretien professionnel est celui qui requiert une préparation plus minutieuse. Il doit tout d’abord profondément réfléchir sur son projet professionnel et envisager les actions de formation pouvant lui permettre de les atteindre.

Pour une meilleure réparation, il est souvent recommandé de remettre au collaborateur un questionnaire environ deux jours avant, afin de lui donner le temps de bien réfléchir et d’organiser les éléments qu’il aura apportés pour l’appréciation de son employeur. Pendant l’entretien, il pourra ainsi aborder les questions de certifications obtenues depuis le précédent entretien et de même ainsi en avant son DIF.

Dans le cas où il n’aurait reçu aucune de ces actions, il doit savoir que la loi lui confère l’avantage de bénéficier d’un crédit de 100 heures dans son CPF, au détriment de son employeur. C’est donc un bilan de sa vie professionnelle dans l’organisation qu’il devra évoquer avec son employeur, en se projetant ensuite vers ses souhaits d’évolution et ses motivations. Une telle étape marque le début des différentes phases de construction de son projet professionnel. Cet échange qui a lieu tous les deux ans n’enlève en rien la nécessité de l’entretien annuel obligatoire qui est d’ailleurs un repère qui est pris en compte dans la construction de l’entretien professionnel.